Share on Facebook97
Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Share on LinkedIn0Print this pageShare on Tumblr0

Oui mes très chers followers je suis enfin de retour. Je me doute bien que je vous ai manqué à en pleurer tous les jours. Ok ….je peux toujours rêver un peu.
J’ai envie de partager pour l’occasion un article sur les réflexions d’une blogueuse inconnue en l’occurrence : moi.

Tout d’abord, pour les novices, qu’est ce qu’un/une blogueur(se)?  » Sur Internet, celle qui tient un blog, sorte de carnet de bord dans lequel il exprime ses points de vue, ouvrant son espace aux réponses d’internautes. »

En ce qui me concerne, il faudrait enlever la fin de la définition puisque presque personne n’intervient suite à mes parutions. Pas évident la vie d’artiste.
En résumé, tout le monde peut être blogueur. Aussi y a t’il de la place pour tous ceux qui souhaitent raconter leur vie sur la toile.

Pourquoi suis je devenue une blogueuse?
Pour m’occuper. Désolée pas de fibre artistique, ni de volonté de faire connaître mon savoir. Ou de sortir toutes ces malheureuses femmes de leurs inexcusables lacunes du milieu de la beauté. Encore moins le désir de les guider vers un réveil existentiel sur les combats à mener. Rien de tout ça.

En fait, j’avais peu de connaissances sur le secteur de la mode, de la beauté. J’étais nulle pour faire un make-up de soirée. Je souhaitais voir ce qu’il se passe lors d’un défilé de mode. Savoir comment choisir des cosmétiques adaptés à ma peau. Alors, je suis partie en quête de ce Savoir à travers le statut de blogueuse. J’ai fait de belles découvertes, j’ai testé des produits, j’ai compris que le maquillage n’est pas évident surtout pour moi.

ET SURTOUT j’ai partagé avec mes followers. Alors, je dois être sincère, ils ne sont pas nombreux. Mais j’aime à penser que la dizaine de personnes qui me lit, apprécie de le faire. C’est le but.
Je ne recherche pas la notoriété. Je ne vois pas vraiment ce que je pourrais en faire. En fait, je ne suis pas très « sociable ». J’aime utiliser le sarcasme et l’autodérision. Sourire, être agréable et frôler l’hypocrisie par moment, me demande beaucoup d’énergie.

Pourquoi continuer?
A cause de ces belles bulles de savon!!! Toutes les bulles de savon sont agréables à regarder. Les petites, les colorées, les élaborées. Quand on m’offre l’opportunité de couvrir un évènement beauté/mode, une sortie de cosmétique, de rencontrer un chanteur etc…. Quand j’ai le plaisir d’être invitée à un défilé de mode, d’être partenaire officiel d’un salon, d’une élection. Quand en tant que blogueuse, j’interviewe des artistes, que je lis des témoignages,ou que j’écoute des sorties musicales : je flotte dans de belles bulles de savon que je prends plaisir à partager avec ma dizaine de followers.

Je vous vois venir!!! Non, je ne prends pas de drogue! A part du coca zéro mais c’est un autre problème sensible de société.

blog-shuppa-beauty-world

Bref, chaque invitation, chaque proposition, chaque partenariat est une preuve de confiance que l’on porte à mon blog. Certes, il y a une part de tactique commerciale dans ces propositions de collaboration. Nous avons tous un but dans ce business. Le mien est d’être dans ma bulle de savon. NON NON je ne prends pas de drogue!

Pourquoi avoir voulu arrêter?
Le côté paillettes, la distance (parfois) avec l’actualité, l’hypocrisie, les amitiés illusoires. Certes, certains évènements ont un but caritatif. Mais, les invités, les VIP sont alors finalement souvent les mêmes. ( toute ressemblance avec des faits réels est  une coïncidence – ceci est une fiction)

On s’habille, on se salue avec joie, ravis de se revoir depuis l’évènement de…. la semaine dernière. On pose pour les photos entourés de tous nos « amis » du milieu. La majeure partie des invités fait partie de nos contacts facebook/twitter pourtant on en reconnait qu’un tiers. « C’est le jeu ma pauvre Lucette ». On s’en fiche, on sourit. Ah ces bulles de savons!!!

shuppa-beauty-world-blog

J’éviterai d’approfondir sur les égos sur-développés, ceux qui se font un plaisir de te rabaisser car tu n’es personne. Ceux qui se comportent comme des stars au même niveau que Beyoncé, Dior ou Stendhal mais que finalement personne outre atlantique ne connait. ( toute ressemblance avec des faits réels est une coïncidence – ceci est une fiction!)

Bien entendu que ce soit lors de salons, de sortie de cosmétiques, de défilés,etc….. la base est professionnelle, sérieuse et réfléchie. Comme dans tous les domaines, des électrons gravitent autour (dont je fais partie). Chacun dépendant de l’autre. Avouez que voir de belles tenues, rencontrer des professionnels de la beauté, de la mode des Vip et assister à de superbes buffets….ne se refuse pas. Surtout les buffets….

Tu veux en venir où?
Qu’il faut arrêter de se prendre au sérieux. Qu’être blogueuse me permet de m’évader. Les paillettes c’est sympa. On se déconnecte. Je découvre, je partage mon regard de novice avec vous. Je m’amuse. Je donne mon avis de débutante. Je savoure ce petit – mini pas dans ce monde de la beauté. Et j’ado-re ça!!!

partenariat-shuppa-beauty-world

J’ai fait la connaissance d’artistes, de créateurs, de professionnels de ces domaines. Des personnes qui ont su garder leur intégrité, leur simplicité, être disponibles. Je les remercie infiniment de m’avoir apporté leur confiance, de croire en moi, en mon blog. C’est grâce à Eux, à Vous que je continue à être blogueuse (et pour les petits fours…miam) MERCI MERCI

Alors Toi, si tu veux te lancer, rejoins la confrérie des blogueuses. Pas de mode d’emploi, j’en suis la preuve. « Là où il y a de la gène il n’y a pas de plaisir ».

C’était Shuppa en direct des studios! Une fois de plus, elle nous a raconté sa vie palpitante. Je sais, je sais, je pèse mes mots. Je me dois de rester humble pour mes fans! Amen.

A bientôt mes chéris pour un véritable article beauté mode musique et lecture.

shuppa-beauty-world-logo-black

 

Share on Facebook97
Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Share on LinkedIn0Print this pageShare on Tumblr0
%d blogueurs aiment cette page :